Percevoir l’allocation chômage après un départ de l’entreprise

Mis à jour le 17 avril 2015

1. Je m’inscris à Pôle emploi

  • Si j’ai perdu mon emploi, je dois avant tout m’inscrire comme demandeur d’emploi à l’assurance-chômage Pôle emploi. L’assurance chômage Pôle emploi est un système de protection sociale contre le risque de privation d’emploi et d’aide au retour à l’emploi
  • Le meilleur moyen pour bénéficier de l’assurance chômage est de me rendre sur le site Pôle emploi : www.pole-emploi.fr et d’effectuer une demande par Internet
  • Ceci me permettra de réaliser ma pré inscription et d’être contacté par un conseiller Pôle emploi qui m’enverra une convocation dans les 72 heures
  • Si j’ai déjà été inscrit il y a moins de 6 mois, je serai automatiquement réinscrit et je n’aurai pas à me déplacer

2. Je prépare mon entretien avec un conseiller Pôle emploi

  • Une fois ma pré inscription terminée, je dois me rendre à Pôle emploi à la date de convocation avec mon dossier rempli, daté et signé ainsi que des pièces à fournir lors de mon futur entretien
  • Pour une première inscription ou une réinscription à plus de 6 mois, Pôle emploi va vérifier mon identité. Je dois présenter l’original d’un des ces documents :
    • carte nationale d'identité ou
    • passeport ou
    • carte d'invalide civil ou militaire ou
    • titre de séjour
    Attention, je dois présenter absolument les originaux des documents demandés. En cas de présentation d’une photocopie d’un des documents, j’ai cinq jours pour présenter l’original.
    Si je ne peux pas présenter immédiatement un original, je dois tout de même transmettre les attestations des démarches que j’ai engagées pour obtenir une des pièces demandées (exemple : récépissé de demande de renouvellement de ma carte d’identité).
  • Pour ma demande d’allocations, je dois présente :
    • l'attestation Pôle emploi de l'employeur (originale),
    • une photocopie de ma carte de sécurité sociale et
    • un relevé d'identité bancaire.
    L’absence de ces trois documents entraînera un retard dans le calcul de mes droits à l’indemnisation

3. Rémunérations prises en compte et calculs

 La convention relative à l'indemnisation du chômage du 14 mai 2014 est entrée en vigueur le 1er juillet 2014.
Dans l'établissement de l'ARE (Allocation au Retour à l'Emploi), les rémunérations brutes sont prises en compte et correspondent à la rémunération habituelle, primes comprises et soumises aux contributions de Pôle Emploi. Il faut savoir que les indemnités liées à la perte de l'emploi (indemnités de licenciement et indemnités compensatrices de congés payés ne sont pas intégrées dans le calcul de référence, ainsi que les rémunérations liées à des heures de travail au-delà de 260 heures.
L'ARE se calcule en tenant compte des douze mois de revenus sont pris en compte (les 12 derniers mois civils précédant le dernier jour travaillé) afin d'établir le SJR (Salaire Journalier de Référence). Le SJR s'obtient avec l'addition des salaires de l'année, divisé par le nombre de jours travaillés. Le montant journalier de l'allocation ARE sera égal au montant le plus élevé entre : 40,4% du SJR + 11,72 euros (depuis le 1er juillet 2014) et 57% du SJR.
Il faut noter que si le salarié travaillait à temps partiel, les 11,72 euros restent fixes, et l'allocation minimale est de 28,58 euros.

NB : cet article n’est qu’un résumé du droit social Français indiquant les principales caractéristiques de cette matière. Il ne doit aucunement être considéré comme un document de travail exhaustif.

"Source : Service-Public.fr - SoCompetent - Tous droits réservés"

Retour aux conseils

Souhaitez-vous nous aider à enrichir cet article ? Envoyez-nous vos commentaires / suggestions en cliquant sur le lien suivant : contact